Qualité du travail et qualité de vie au travail

Les enjeux de la qualité et ses solutions. C’est un peu l’histoire de la poule et de l’œuf. Faut-il avoir une belle qualité de vie au travail pour produire un travail de qualité ou produire un travail de qualité pour se sentir bien au travail ?

C’est donc la notion d’efficacité qu’il est intéressant d’explorer. Je suis efficace, j’ai une reconnaissance, j’aime mon travail et je le fais bien. Pourtant, nous confondons souvent efficacité et performance. C’est une question de point de vue. La performance en entreprise est surtout synonyme de rentabilité. Alors qu’individuellement, l’efficacité n’inclut pas forcément le rendement. L’artisan ou l’artiste, par exemple, cherche à être efficace par son geste précis et expérimenté mais ne recherchera pas à tout prix le gain de temps. Il vise l’excellence, la maitrise de son travail et fait corps avec son métier.

Dans les métiers de services ou marchands, chaque collaborateur apporte son engagement qualité. Par ses compétences, sa motivation, son savoir-faire, il est l’ambassadeur de la marque. Son attention envers le client, sa prestation commerciale jusqu’à la finition d’un emballage contribue à la satisfaction de sa clientèle et à son propre accomplissement professionnel. La notoriété d’une entreprise passe par cette conscience collective du travail bien fait donc qualitatif. Pour y parvenir elle développera un service client performant et à l’écoute, et se dotera d’un service qualité pour le contrôle et le suivi. Le meilleur moyen d’être reconnu pour cet engagement.

Comment trouver le bon compromis ?

Et pourtant, le leitmotiv actuel est « toujours plus, toujours plus vite… » Oui mais à quelle condition. Un planning chargé, une logistique débordée, des aléas techniques de production, le manque de personnel précipitent le travail et au final, ces conditions entravent sa qualité. Elles engendrent de la frustration, du mécontentement, du stress qui ont un impact sur la santé physique et mental de chacun.

La notion de travail n’est pas la même pour tous. Pour les uns, l’objectif est le quantitatif et pour les autres le qualitatif.

La mondialisation est un bon exemple qui nous saute aux yeux depuis des années. Le remède à cet état de fait est la concertation sur les réels objectifs du monde du travail. Sans elle, l’entreprise continuera à accélérer le rythme et à récompenser les personnes performantes et ne félicitera pas pour autant la qualité fournie, parce qu’elle est, soit disant, induite dans la performance. Pourtant performance et qualité ne sont pas toujours compatibles. C’est bien pour cela que la restauration healthy grignote des parts de marché aux fast-foods.

Donner le goût du travail et de la satisfaction personnelle

Il est urgent de reconnaitre l’importance de la qualité du travail comme constitutive de la qualité de vie au travail. . Qu’il soit rémunéré, bénévole ou domestique, le travail a besoin d’une dynamique collaborative et d’une satisfaction individuelle. Celle-ci permet l’amélioration et le développement de nouvelles compétences.

La nouvelle génération a déjà mis le sens du travail au top 1 de ses préoccupations et dans ses recherches d’emploi. Elle n’hésite pas à poser ses conditions et à faire bouger les lignes des organisations établies. Mais il y a encore tant à faire pour que le travail reste une source d’épanouissement !

Vous souhaitez aborder cette thématique en théâtre forum dans votre entreprise, contactez-nous : La C.R.E.T.E 03 20 38 10 79