Déjà seniors ? Stop aux idées reçues !

Nous devenons, administrativement, senior à 50 ans alors que professionnellement ce serait à 45 ans. Le 3ème âge se distancie d’une trentaine d’années du 4ème âge grâce à notre longévité. Si on parle de carrière, le senior a au moins une vingtaine d’année d’expérience. Un atout a partagé, sans attendre, avec les « digital natives ».

La transmission maintenant

Un individu qui a fait une longue carrière, dans une même entreprise ou a évolué dans plusieurs, est précieux pour son expertise et aussi pour sa faculté de transmettre son savoir-faire aux jeunes diplômés ou aux apprentis. C’est, un peu, le garant de la pérennité d’un métier et, bien sûr, de l’évolution de l’activité. La complémentarité des savoirs intergénérationnelles est au cœur du sujet avec l’appui des innovations technologiques.

Rassembler pour l’avenir

En effet, les seniors et les jeunes ont de l’avenir… ensemble ! C’est en confrontant leurs idées qu’ils peuvent aller plus loin et créer des collaborations. Les seniors ont le rôle de tuteur et les jeunes celui d’initiateur pour qu’ils deviennent « seniornautes », notamment, par leur facilité à gérer l’environnement numérique et les réseaux de communication. Le pari donnant/donnant est réalisable en échangeant mutuellement les codes des usages des nouvelles technologies et ceux d’un réseau professionnel disponible. Pour cela, il faut une meilleure connaissance de chacun et l’envie de d’intégrer cette connivence dans la culture d’entreprise. La pluralité des expertises est tout à fait bénéfique car elle multiplie les méthodes de pensée. Elle est aussi un gain de temps grâce à l’expérience acquise du senior et elle permet surtout des relations humaines enrichissantes.

L’équilibre génération silver et génération 3.0

L’équilibre se construit par la motivation et la confiance en soi qui est aussi virale auprès des jeunes. Toutes les générations confondues doivent se sentir utiles. Et souvent, les septiques oublient que les seniors ont une faculté d’adaptation car ils connaissent bien leurs points forts et leurs faiblesses. Autonomes, ils s’engagent activement avec une longueur d’avance. La maitrise d’un sujet et la qualité dans la gestion de projet sont leurs atouts. C’est pourquoi, ils n’hésitent pas s’investir auprès des jeunes au cœur de l’entreprise ou dans des activités bénévoles. Une positive attitude qui n’est pas prête de veillir !

Rester jeune, c’est être ouvert sur le monde qui nous entoure. C’est la curiosité qui stimule les neurones, notre matière grise à tous sans limite d’âge…
Si vous souhaitez changer la perception des seniors au sein de votre entreprise, La C.R.E.T.E travaille à partir de plusieurs saynètes sur ce sujet. Contactez-nous : La C.R.E.T.E  03 20 38 10 79