L’accueil des nouveaux arrivants de VINCI Energies

L’accueil des nouveaux arrivants de VINCI Energies

Une journée conviviale et formatrice

 

Vinci

 

Cette journée fut l’occasion de regrouper à Reims une centaine de collaborateurs intégrés depuis peu dans le Groupe VINCI Energies.  Tous ont participé à des ateliers thématiques.

Composée de trois comédiens, l’équipe de la C.R.E.T.E est intervenue, auprès des salariés, sous la forme de trois saynètes centrées sur les enjeux de la sécurité d’un chantier au quotidien. Les mises en scène se sont succédées dans une ambiance humoristique et décontractée. Le public, à l’écoute, a été sollicité et lors d’une mise en situation, hors normes, un salarié a été invité à participer à une saynète… à ses risques et périls !

« Faire passer le message de la sécurité autrement », c’est ce que nous souhaitions en faisant appel à La C.R.E.T.E », explique Christophe Blanluet animateur sécurité avant l’arrivée du public. Se rapprocher de la réalité tout en la caricaturant par le biais du théâtre, cela permet à chacun de réaliser l’importance de la prévention et de la vigilance sur un chantier. La sécurité dans notre métier est l’objectif numéro 1 ex-aequo avec la production. Tout au long de l’année nous formons nos équipes et inculquons nos règles d’or sécurité ».

« La C.R.E.T.E, nous a proposé cet outil théâtre comme vecteur de communication et depuis nous les avons sollicités plusieurs fois. Leur analyse de nos besoins est pertinente, nous apprécions leur expertise, leur savoir-faire et savoir-être. De plus, nous avons toujours eu des retours positifs des équipes qui ont apprécié cette interactivité. La sécurité, c’est sérieux mais elle peut être abordée avec humour, ce qui permet après d’amorcer facilement un débat », précise t-il ensuite.

En effet, à la fin de la journée, une personne du public et un des participants interviewés ont exprimé l’intérêt de cette forme originale. « Un bon moyen de se remettre en cause, de comprendre l’exigence de la sécurité par l’effet miroir des saynètes et de rebondir sur nos actes et notre expérience » ont-ils confirmé le sourire aux lèvres.

Mission accomplie, le courant est passé !